Nov 082018
 

Échos de la parole publie cette semaine (en vue du dimanche 11 novembre) un billet que je signe, qui consiste en une brève réflexion actualisante de la valeur de l’offrande d’une pauvre veuve par rapport à la vie de jet set que mènent certains membres du clergé de Jérusalem, une histoire tiré d’un extrait du douzième chapitre de l’Évangile selon Marc, les versets 38 à 44.

Lisez ce billet ici : Les deux mains dans le plat de bonbons.