Présentation

 

 

Serge Cazelais janvier2016-Coll-Universitaire-dominicain-OttawaMon nom est Serge Cazelais. Je suis historien des religions. Je mène des travaux dans les domaines du Christianisme ancien et médiéval, de la théologie mystique, de la tradition platonicienne, de la paléographie et de l’ecdotique, ainsi que de la littérature grecque et latine de l’Antiquité Tardive. Les champs de recherches qui retiennent le plus mon attention sont le symbolisme du masculin et du féminin, notamment celles du couple et des imageries nuptiales. Je m’intéresse aussi aux questions relatives à l’âme, aux récits d’expérience mystique et à l’exégèse allégorique des textes sacrés, ou considérés comme tels par les auteurs de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-âge. J’ai aussi un vif intérêt pour les romans greco-romains et la poésie amoureuse latine.

Je suis actuellement chargé de cours à la Faculté de théologie de l’Université St-Paul (Ottawa). Au fil des années, vous m’avez peut-être lu dans le magazine Aujourd’hui Credo, ou entendu sur les ondes de Radio VM (jadis Radio Ville-Marie). Ces dernières années, j’ai aussi eu l’occasion d’occuper quelques autres postes contractuels notamment au Department of Theological Studies à Concordia University (Montréal 2009-2011), au Department of Religion à Bishop’s University (Sherbrooke 2007-2011), à la chaire de théologie catholique de l’Université St. Thomas (Frédéricton au Nouveau-Brunswick 2005-2006) et à l’Institut des Sources Chrétiennes – CNRS UMR 5189 HiSoMA (Lyon, France 2004-2005).

Depuis 1999, j’ai aussi participé à diverses activités de recherche au sein du “Groupe de recherche sur le christianisme et l’antiquité tardive” (GRECAT) de l’Université Laval, ainsi qu’au Concordia Nag Hammadi Seminar.

Mon intérêt pour le christianisme ancien m’a mené à étudier quelques langues orientales anciennes, notamment le copte et la Bibliothèque Copte de Nag Hammadi et les évangiles gnostiques comme ceux de Marie (Codex de Berlin), de Thomas, de Philippe, et surtout de Judas (Codex Tchacos) auquel j’ai consacré quelques articles scientifiques. Mon parcours m’a aussi conduit à étudier l’exégèse juive ancienne et la langue hébraïque avec le professeur lyonnais Bernard Barc.

Au fil des années, j’ai eu l’occasion de prononcer des conférences autant dans le cadre de congrès savants que pour le grand public dans plusieurs provinces canadiennes ainsi qu’aux États-Unis et en France. Je suis toujours disponible à offrir des ateliers et conférences pour le grand public. N’hésitez pas à me contacter si ça vous intéresse!

  32 Responses to “Présentation”

  1. Mille mercis; Monsieur Cazelais pour c’est nouvelles lumières que vous ajoutez à l’arbre de ma foi .

    Je vous souhaite toute la continuité nécessaire dans vos recherches et votre œuvre d’enseignement;de la santé plus qu’il n’en faut; ainsi qu’une bonne et excellente année 2013.

  2. Votre association avec Normand Cazelais sur les ondes de Radio Ville-Marie est un délice intellectuel.
    Votre parcours est des plus intéressants et j’ai bien aimé vous entendre raconter vos souvenirs d’étudiant à Québec ainsi qu’en France.

  3. J ai lu dans le dernier livre de Fréderic Lenoir: « Dieu » que les anges, la notion du messie sauveur et le jugement dernier, étaient des notions que les « hébreux déportes a la cour du roi perse Cyrus le Grand (Dieu page 37) » avaient assimilés.
    Dans la composition de l ancien testament y a-t-il eu beaucoup d influences venant de cette région.
    R. Bouchard

    • Difficile de répondre à une telle question… Frédéric Lenoir est, comment dire, un compilateur plutôt qu’un chercheur. Il répond aux aspirations d’un certain public et il sélectionne l’information qu’il présente. C’est d’ailleurs ce que font la majorité des vulgarisateurs. Peu de chercheurs acceptent de faire de la vulgarisation parce que de la bonne vulgarisation ne se vendrait probablement pas.

      Cela dit, non, pas du tout, la notion de messie ou celle d’ange ne viennent pas spécifiquement de la cour de Cyrus. Si certains l’affirment, je doute fort qu’ils n’arrivent à le démontrer. La question à se poser est alors la suivante : Quel message F. Lenoir cherche-t-il à passer avec de telles affirmations?

      Pour ce qui est de votre question, à savoir si l’Ancien Testament, sa rédaction et ses idées, comporte des éléments hérités du Proche-Orient ancien, je pense que c’est indéniable. Ce qui serait étonnant, c’est le contraire. Aucune littérature (passée et présente) ne s’est formée en vase clos. Oserait-on, par exemple, réduire Victor Hugo à ses influences ou encore laisser entendre que l’oeuvre de Sartre a peu valeur parce qu’il s’est inspiré de Hegel et de Marx? Cela dit, ce ce qui me semble intéressant dans l’Ancien Testament : Son originalité par rapport aux autres courants philosophiques et religieux de l’Antiquité. En d’autres mots, comment l’héritage et la transmission d’idées philosophiques et religieuses du Proche-Orient ancien et du reste des civilisations de la Méditerranée (Égypte, Grèce) se sont transformés et ont donnés naissance au judaïsme.

      Serge

  4. J’ai lu à propos des Oracles Chaldaïques et je sais pas mais les oracles et une diseuse de bonne aventure
    c’est de la même mouture.
    Vous allez me répondre que c’est philosophique et religieux.
    Ouais, mais je vais vous orienter vers Dialogue avec l’invisible ( Bernard de Montréal ) et si vous n’êtes pas servi à votre mesure, vous et tous les chercheurs sont des eunuques intellectuels et non des scientifiques.

    • Et si vous vous donniez la peine de lire mon article au complet plutôt que d’insulter tout ce qui bouge?

      Quelques remarques sur la réception d’un pseudépigraphe : les Oracles Chaldaïques”, Laval théologique et philosophique,volume 61 (2005), p. 273-289.

      De plus, lorsque je qualifie de philosophique et de religieux le contenu des Oracles Chaldaïques et que je les range au rang des (je me cite) « textes sacrés, ou considérés comme tels par les auteurs de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-âge», je ne donne pas une opinion, ni n’exprime une conviction. Il s’agit d’un constat d’historien. En d’autres mots, je ne dis en aucun moment que j’adhère à cette conception et que je suis un croyant aux Oracles Chaldaïques. Je constate simplement que des auteurs de l’Antiquité tardive comme le néoplatonicien Proclus et quelques autres y croyaient. Je compare ça à ce que les contemporains nomment channeling ou, comme vous le dites, à des diseuses de bonne aventure.

      Je comprends mal les raisons du jugement que vous portez à mon endroit. Mais si ça vous donne une impression de vous élever que d’agir ainsi, faites-le.

    • J’ai bien reçu vos deux autres commentaires. Je vais y donner suite dans les meilleurs délais.

      Serge

    • Bonjour M. Cazelais.
      Moi et mon pitbull espérons que vous et votre famille avez bonne santé 🙂
      Je me suis demandé si vous auriez l’aimable gentillesse de me suggérer un ouvrage qui a ou aurait sensiblement le même contenu en érudition que votre atelier intitulé « Discours et paraboles de Jésus ».
      J’ai su trop tard la tenue de ce dit atelier et de lire sur ce sujet écrit par une autre sensibilité culturelle que la nôtre ne me tente guère parce que je voudrais faire une relecture et une transcription adaptée au monde moderne de ces dites paroles imbibées de la couleur spirituelle Québécoise.
      Je comprendrai et je souhaite que si vous êtes trop occupé votre réponse soit négative.
      Briand et pitbull 🙂

      • Bonjour à vous et à votre Pittbull. Cet atelier du 13 avril 2013 est encore inédit. J’avais projeté les bases sous forme de Power Point. Il s’agissait d’une lecture en groupe de la parabole du semeur et celle de la brebis perdu et retrouvée. Nous avons donc lu en groupe chacune des versions :

        Parabole du semeur : Marc 4; Matthieu 13; Luc 8 et Évangile de Thomas (Nag Hammadi), logion 9.

        La brebis perdue et retrouvée : Luc 15; Matthieu 18; Évangile de Thomas (Nag Hammadi), logion 107 et Évangile de la vérité (Nag Hammadi), section 31.

        Comme je laissais beaucoup d’espace pour la discussion avec le public présent – ce qui à mon sens était le plus important lors de cette rencontre (il s’agissait d’un atelier), je n’ai pas tellement de notes, ni rien qui puisse servir.

        • Ok merci mais y a t’il une ou deux traductions des évangiles qui soient proches de l’araméen, ou si une version en grec serait préférable. J’essais de faire une analogie entre le français de France et le français Québécois. En général une traduction québécoise d’un film américain est plus proche de la substance des émotions exprimées par les mots, gestes et situations. Et même quelquefois un traducteur peu orthodoxe est plus près de la réalité qu’un exégète qui n’a pas évolué d’un iota depuis un demi siècle.
          Dur à expliquer mais bon, je fais mon possible…..il me faudra peut-être trois suggestions…
          Merci de votre patience.:-)

  5. Bonjour Monsieur Cazelais, Un petit mot afin de vous dire combien j’aime votre émission sur Radio-Ville-Marie sur les premiers temps de la chrétienneté. Un véritable tour de force de votre part et l’animateur du même nom est également pertinent dans le cheminement de vos exposés.

    Merci énormément de vos présences et de m’ouvrir davantage sur cette histoire peut racontée dans les détails comme vous le faites… c’est une richesse de vous écouter.

    Que la vie soit bonne et toute douce avec vous,

  6. Bonjour,

    Je vous remercie pour votre article sur la masculoféminité d’Adam.
    (Ne pouvant vous joindre à l’adresse indiquée dans votre article, je le fais ici.)
    Lorsque j’ai voulu le télécharger depuis ce lien : http://www.academia.edu/726019/La_masculofeminite_dAdam_Quelques_temoins_textuels_et_exegeses_chretiennes_anciennes_de_Gen_1_27
    j’ai obtenu ce message : Connect with Facebook.
    Dois-je comprendre que la consultation internet de vos écrits est subordonnée à une inscription à cette officine ?
    Cette décision est de vous, de votre université … ?
    Dans l’attente de vous lire,
    Cordiales salutations.

    Jean Méron
    http://www.jean-meron.fr

  7. Bonjour Monsieur Cazelais,
    Je souhaiterais savoir quelle traduction francaise de la Bible vous semble la plus proche des textes originaux, et que vous recommanderiez?
    Merci,
    Cordialement,
    Anahita.

    • J’ai bien reçu votre question. D’ici une ou deux semaines, je vais mettre en ligne des capsules audio et je répondrai à cette question

      Salutations cordiales.

      Serge C.

  8. Bonjour M. Cazelais,

    J’ai plusieurs traductions française de la bible, de vielles à plus récente.
    Lesquelles aimer-vous?

    • J’ai bien reçu votre question. D’ici une ou deux semaines, je vais mettre en ligne des capsules audio et je répondrai à cette question

      Salutations cordiales.

      Serge C.

  9. Bonjour,
    J’ai trouvé dans un vide grenier un petit livret (7×5) ,à priori du papyrus(?), couverture bois, relié par deux cordelettes, dans un étui en cuir . Selon la personne qui vendait ce livret il proviendrait d’Ethiopie et serait écrit en Araméen. Si vous pensez que cela a un intérêt quelconque je peux vous transmettre une copie des premières pages.
    Merci par avance de votre réponse
    Meilleures salutations
    Philippe HENEAUX

  10. Bonjour M. CAZELAIS. Je fais appel à vos lumières car en ce moment a lieu sur le site « forum religions » une polémique sur le mot « lucifer ». Pour faire court, quelques forumeurs accusent les papes passés et actuels, et partant de là la religion catholique , d’être « sataniques » et d’invoquer le nom de Lucifer dans leurs homélies (lien: forum-religions.com/t3808p60-satan-lucifer-le-diable) J’ai vu votre intervention sur les sites « conscience du peuple’ et « béréenne attitude » et j’essaie de voir clair dans ce qui, sur le forum religions, apparaît comme de la plus évidente mauvaise foi, pour ne pas dire de la haine caractérisée. J’aimerais reprendre vos arguments mais je ne sais pas si cela clarifiera les choses. Avez-vous des compléments d’informations? Je vous en remercie d’avance.

    • Cher Monsieur,

      Merci pour ce message.

      Le site « béréenne attitude », je ne le connais pas. Je sais que des billets tirés de mon ancien blog circulent sur internet et c’est sans mon consentement, d’autant plus qu’il arrive que mes mots aient été modifié.

      Le « forum religions », je n’y ai pas accès, l’administrateur demande une inscription et je ne m’y inscrirai pas. J’ai déjà beaucoup donné dans le passé à ce genre de forum et de groupe de discussion et j’ai récolté d’importants problèmes, des menaces, des insultes. Entre vous et moi, n’importe quoi qu’on puisse dire à ce genre de personnes qui carburent aux histoires de complots et de conspirations est peine perdue et croyez-moi, je sais de quoi je parle pour avoir essayé de dialoguer avec nombre d’entre eux. Si ça fait plaisirs à ces personnes de croire que le pape est satanique, tant mieux pour eux et qu’ils s’amusent avec ça autant qu’ils le veulent.

      Sincèrement.

      Serge Cazelais

      • Merci de m’avoir répondu si vite, d’autant plus que j’ai l’impression d’avoir affaire à des interlocuteurs plutôt bouchés et de très mauvaise foi, qui persistent et signent malgré tout. Je pensais que les explications que vous avez données et qui me paraissent claires suffiraient à apaiser le débat mais rien n’y fait. On ne peut pas raisonner malheureusement avec des fanatiques. Je laisserai donc le soin de répondre à des personnes plus qualifiées que moi.
        En vous remerciant encore, bien amicalement.

        • Lorsque vous dites : «Je laisserai donc le soin de répondre à des personnes plus qualifiées que moi», soyez assuré à 100% que c’est complètement inutile. Les adeptes de théories complotistes et conspirationistes ont la vérité infuse. Les autres, avec ou sans qualification, sont manipulés ou ont part au soi-disant complot. Eux seuls ont raison et l’expérience me montre que malheureusement, le dialogue est impossible.

          Trouvez-vous un lieu de dialogue véritable, bien que je sois de plus en plus d’avis que sur internet ça n’existe pas! Voilà pourquoi je suis conscient que j’écris pour moins d’une dizaine de personne et que de plus en plus je fais de l’humour!

          Bonne journée (ou soirée si vous êtes en Europe)

  11. Bonjour Serge ! 🙂

    Je été prof. d’Enseignement religieux Catholique au secondaire pendant 20 ans et maintenant en Éthique et culture religieuse. J’aimerais beaucoup correspondre avec vous par email et ce brièvement selon votre disponibilité.

    J’aurais quelques questions d’ordre, biblique, théologique, exégétiques et patristique entre autres !
    En espérant avoir de vos nouvelles, je vous salue fraternellement en Jésus notre Seigneur ! 🙂

    Bertrand

    Ps. Merci pour votre important travail et en particulier à propos du fameux pseudo Évangile de Barnabé. J’ai présenté cela à mes élèves de sec. 4 et 5 pour leur montrer d’être prudent dans ce genre d’annonce, plus propre à discréditer l’Église qu’autres choses …

  12. Aimerai en savoir plus sur le mot kurios que l’on donne à Jésus dans le nouveau testament.
    Je suis catholique.

  13. Bonsoir M Cazelais,
    Merci pour me donner l’occasion d’approfondir ma religion, qui donne un sens à ma vie. J’apprecie
    vraiment votre enseignement. Bonne route.

  14. Bonjour M. Cazelais,

    J’écoute, à l’occasion, la radio VM dont ce matin. Votre discussion portait sur le livre de la genèse la création d’Adam et Ève du moins ce que j’ai compris « l’âme et l’esprit » que j’ai trouvé très intéressant. Avez-vous écrit sur le sujet? Que fait-on pour en savoir plus?

    Merci beaucoup.

  15. Bonjour M. Cazelais,
    Je voudrais savoir ce que vous pensez de la bible de Jéhovah. Est-ce quelle est valide ?
    Merci de prendre le temps de répondre.

  16. Bonjour M. Cazelais,

    Je serais curieux de connaître votre avis sur le «thriller» Trente Deniers, dont Mathieu Bock-Côté fait imprudemment l’éloge sur son blogue au motif que l’auteure, Léolane Kemner, «témoigne d’une véritable sensibilité religieuse» ou du moins d’«une sensibilité authentiquement personnelle», ce qui n’est pas tout à fait la même chose… Je n’y vois vois pour ma part qu’une émule de Dan Brown. Le billet de MBC se trouve ici : http://www.journaldemontreal.com/2016/03/03/le-roman-de-lautre-jesus.

    Merci beaucoup,

    François Gravel
    Montréal (Québec)

    • Bonjour M. Gravel,

      Je ne sais pas quoi en penser, je ne l’ai pas lu et peut-être prendrais-je le temps de le lire si j’en reçois un exemplaire en service de presse.

      Je me demande quand même ce que l’auteure a pu lire des évangiles apocryphes? Je baigne dans ces textes, je les étudie depuis des décennies et vraiment, on trouve si peu qui puisse ébranler quoi que ce soit. Pour ce qui est de l’évangile de Judas, ciel que j’ai hâte que quelqu’un le lise pour vrai, et ne se contente pas de gober ce que National Geographic en a dit!

      Salutations cordiales.

      Serge Cazelais

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)