Déc 182019
 

Mon blog est si peu actif que je me permets de vous entretenir ce soir d’autre chose que d’histoire et d’actualités religieuses.

Ce prélude aux Temps des Fêtes 2019 va de surprise en surprise!

Dimanche soir dernier, j’ai eu le plaisir de cuisiner un beau petit lièvre sauvage des collines forestières outaouaises. Nous étions deux à nous partager ce plat de gibier comme j’aime tellement les servir, surtout lorsque je suis en agréable compagnie! Le bonheur!

La recette? Bof, tellement banale; il suffit de dire qu’il y avait de l’Armagnac dans la sauce, une lampée de merlot, quelques carottes, de l’oignon, des champignons, du lard, de la moutarde en poudre, du laurier et du sel. Classique québécois oblige, c’est sur un nid de traditionnelles patates pilées que le plat de résistance a été déposé.

Mais cette histoire prend sa source plus tôt cette semaine alors mon ami Michel Paré avait présenté un Corbières sur sa page facebook. Je lui demande alors s’il me le conseille, il me répond que oui parce que c’est un vin qu’importe sa fille… Wow! Là, la curiosité me pique et ne me lâche pas, comme une tique! L’historien en moi prend alors le dessus sur le chasseur et je me lance dans une recherche qui se révéla passionnante à déguster!

Il faut dire que j’aime le vin des Corbières; ayant passé une année à Lyon à boire au quotidien du Coteaux-du-Lyonnais et du Beaujolais, j’avais l’occasion de boire du Corbières lors de certaines occasions spéciales, donc presque à chaque semaine… Hum… Hum… Et parce que je m’étais lié d’amitié (c’est vite dit) avec un caviste qui tenait boutique quelque part sur la Croix-Rousse et qui ne cessait de me faire l’éloge de nombreux Corbières auxquels il vouait une admiration sans mesures, bien nous buvions du Corbières bien assez souvent!

Avant d’aller plus loin, précisions encore une chose : je ne suis ni sommelier, ni expert en vin, ni dégustateur professionnel, ni un émule de Robert Parker. Je suis simplement un gourmand curieux qui aime les belles choses de la vie. Mais revenons au coeur du sujet parce qu’il faut bien un peu de rigueur dans cet exposé qui n’a rien de savant!

La Compagnon, un Corbières du Domaine Ledogar est un vin naturel (désolé, c’est wiki…), assemblage de 60% de syrah, mis en valeur et supporté par 30% de carignan et 10% de grenache, ce dernier qui le rend croquant à souhait, est importé au Québec par la maison Le Vin dans les Voiles (c’est ici que la fille de mon ami intervient!) Ce que j’en ai pensé? Un vin jeune, pas austère du tout comme le sont parfois les syrah avant leur crise d’adolescence! Il présente un nez de cerise fraiche. En bouche, c’est encore une fois le fruit rouge bien frais qui se note : cerise et mûre qui dominent et cassis qui se discerne à la manière d’un agent secret qui aurait pris les saveurs en filature. Mais attention, nous ne sommes pas ici en présence d’un vin bonbon-charmeur. Avec un taux de sucre de 1.9g/L (selon la fiche de la SAQ), le vin est sec! S’il est fruité à ce point (j’adopte ici le langage des conseillers de notre monopole d’État), c’est que le producteur a su tirer le maximum du potentiel de ses raisins, de bien les assembler et les mettre en valeur, sans artifices.

Braisé de petit lièvre sauvage de l’Outaouais et son vin, La Compagnon du Domaine Ledogar, importé au Québec par Le Vin dans les Voiles.

Je conseille de l’ouvrir une bonne heure avant de le servir, ou encore de le passer en carafe, non pour adoucir ses tanins, mais pour lui donner une petite bouffée d’air frais. Ce type de vin est taillé sur mesure, non pas pour être un blockbuster de concours, mais pour être bu à table! C’est à ça au fond qu’est destiné un vrai bon vin, n »est-ce pas? À ce titre, le petit lièvre sauvage des montagnes braisé et ses morceaux de lard dans sa sauce à dominance de carottes et de merlot ont été d’agréables compagnons (non, non, c’est pas un jeu de mots!) pour ce magnifique vin des Corbières!

Joyeux Noël mes amis, passez des Fêtes en bonne compagnie autour d’une belle table!

Serge, alias Kazz

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)